Information sur Chine  | Terms et Conditions | Apprendre la langue chinoise |

 | Fetes chinoises | Heritages culturels du monde | Vacance d'Ete de Shaolin Wushu |

Votre meilleur guide en Chine

Offertes Noel

Visiter la Chine en train

Offerts pour toute l'annee
Attractions des Heritages Culturels du Monde en Chine
Avventure en Chine
Backpacking Voyage en Chine
Trekking dans les regions des Minorites
La Route de la Soie en 4 x 4 WD
Prenoter les Hotels en Chine

Le Huitieme Festival International de Shaolin Wushu 2 - 24, Sept,  24

Stage de Shaolin Wushu dans la Region Shaolin en Chine

Stage de  Wudang Wushu et Wudang Wushu Festival
Les restaurants choisis pour vous en Chine
Vacanza d'Ete de Shaolin Wushu et Taiji
Voyages de noce en Chine 
Echange de la Medecine Traditionelle Chinoise
Echange de l'Art Culinaire Chinois
Voyage gastronomique en Chine
Services de traduction en Chine
Visit China en Velo
Change dl'argent 
Exhibition Schedule 24
Yangtze River Cruise schedule
   
 

Les inscriptions sur les monuments des heritages 

culturels du monde en Chine

 

Le palais impérial des dynasties Ming et Qing  

Siège du pouvoir suprême pendant plus de cinq siècles, la Citéinterdite, avec ses jardins paysagers et ses nombreux bâtiments dont les 9 salles renferment meubles et oeuvres d'art, constitue un témoignage sans prix de la civilisation chinoise au temps des Ming et des Qing.

Le mont Taishan  

Objet d'un culte impérial pendant près de deux millénaires, le mont sacréTai abrite des chefs d'oeuvre artistiques en parfaite harmonie avec la nature environnante. Il a toujours étéune source d'inspiration pour les artistes et les lettrés chinois et il est le symbole même des civilisations et des croyances de la Chine ancienne.

La Grande Muraille  

Vers 22 av. J.-C., Qin Shin Huang entreprit de réunir des tronçpons de fortifications existants pour en faire un système défensif cohérent contre les invasions venues du Nord. Poursuivis jusque sous les Ming (1368-1644), ces travaux ont produit le plus gigantesque ouvrage de génie militaire du monde. Son importance historique et stratégique n'a d'égale que sa valeur architecturale.

Les grottes de Mogao

Situées en un point stratégique de la Route de la soie, à un carrefour de la circulation des richesses et des influences religieuses, intellectuelles et culturelles, les 492 cellules et sanctuaires rupestres de Mogao sont célèbres pour leurs statues et leurs peintures murales, qui embrassent un millénaire d'art bouddhique.

 Le mausolée du premier empereur Qin  

Sur ce site archéologique qui ne fut découvert qu'en 1974, des milliers de statues restent sans doute à mettre au jour. C'est là que Qin, premier unificateur de la Chine, mort en 21 av. J.-C., repose au centre d'un ensemble qui évoque le schéma urbain de sa capitale Xianyan, entouréd'une armée de guerriers en terre cuite devenus rapidement célèbres dans le monde. Ces personnages, tous différents, avec leurs chevaux, leurs chars et leurs armes, sont des chefs- d'oeuvre de réalisme, qui constituent aussi un témoignage historique inestimable.

Le mont Huangshan  

Célébrée durant une bonne partie de l'histoire chinoise dans l'art et la littérature (style Shanshui "Montagne et eau", milieu du XVIe siècle), Huangshan, la plus belle montagne de Chine, exerce toujours la même fascination sur les visiteurs, les poètes, les peintres et les photographes d'aujourd'hui venus en pèlerinage dans ce lieu enchanteur, connu pour son paysage grandiose composéde nombreux rochers et pics granitiques émergeant d'une mer de nuages. 

La région d'intérêt panoramique et historique de la vallée de Jiuzhaigou  

S'étendant sur une superficie de 72 hectares dans le nord de la province du Sichuan, la vallée de Jiuzhaigou, extrêmement accidentée, culmine à plus de 4 8 mètres d'altitude et comprend de ce fait une série d'écosystèmes forestiers très variés. Ses superbes paysages se caractérisent notamment par un chapelet de cônes étroits et des chutes d'eau spectaculaires. La vallée abrite en outre quelque 14 espèces d'oiseaux, ainsi qu'un certain nombre d'espèces végétales et animales menacées, dont le panda géant et le takin du Sichuan. 

Résidence de montagne et les temples avoisinants à Chengde  

La résidence de montagne, palais d'étéde la Dynastie Qing, fut construite de 173 à 1792. C'est un vaste ensemble de palais et de bâtiments administratifs et cérémoniels, de temples aux architectures très variées et de jardins impériaux s'intégrant subtilement à un paysage de lacs, de pâturages et de forêts. Outre son intérêt esthétique, la résidence de montagne est un témoignage historique précieux sur le développement final de la sociétéféodale en Chine. 

Le temple et le cimetière de Confucius et la demeure de la famille Kong à Qufu  

Le temple, le cimetière et la demeure de famille du grand philosophe, politicien et éducateur Confucius (VIe- Ve siècle avant J.-C.), sont situés à Qufu, ville de la province de Shandong. Le temple construit à sa mémoire en 478 av. J.C., détruit et reconstruit au cours des siècles, compte aujourd'hui plus de cent bâtiments. Le cimetière contient les tombes de Confucius et de plus de 1 de ses descendants. La petite maison de la famille Kong est devenue une demeure aristocratique gigantesque dont subsistent 152 bâtiments. L'ensemble des monuments de Qufu a préservéson exceptionnelle qualitéartistique et historique grâce à la dévotion des empereurs de Chine pendant plus de deux millénaires. 

Les bâtiments anciens des montagnes de Wudang  

Les palais et temples qui constituent le noyau de ce complexe de bâtiments séculaires et religieux forment une réalisation architecturale et artistique exemplaire de l'époque des dynasties chinoises des Yuan, Ming et Qing. Les flancs des montagnes de Wudang (province de Hubei) et leurs vallées panoramiques abritent ce site qui fut construit en tant qu'ensemble organisépendant la dynastie des Ming (XIVe - XVIIe siècle) et qui comporte également des bâtiments taoï(stes datant du VIIe siècle. L'ensemble représente l'apogée de l'architecture et de l'art chinois sur une période d'environ un millénaire. 

Le Palais du Potala à Lhasa  

Ensemble administratif, religieux et politique, le Palais du Potala est construit sur la Colline Rouge au centre de la vallée de Lhasa, à 3 7 mètres d'altitude. Composédu Palais blanc et du Palais rouge, avec leurs bâtiments auxiliaires, le Potala, palais d'hiver du Dalaï( Lama depuis le VIIe siècle, symbolise la théocratie bouddhique tibétaine et son rôle central dans l'administration traditionnelle au Tibet. La beautéet l'originalitéde son architecture, sa riche décoration et son emplacement harmonieux dans un admirable paysage s'ajoutent à son intérêt historique et religieux 

Paysage panoramique du mont Emei,
incluant le paysage panoramique du grand Bouddha de Leshan 

C'est ici, dans un paysage d'une grande beautésur le mont Emei, dans le Sichuan, que fut édifiéau Ier siècle le premier temple bouddhiste chinois. La multiplication ultérieure des temples fit de ce site l'un des principaux lieux sacrés du bouddhisme. Au cours des siècles, les trésors culturels s'y accumulèrent, le plus saisissant étant le grand Bouddha de Leshan érigéau VIIIe siècle. Cette statue taillée à flanc de colline, qui domine le confluent de trois fleuves de ses 71 mètres de haut, est la plus grande statue de Bouddha du monde. Le Mont Emei se distingue également pour la grande diversitéde sa flore, allant des zones végétales subtropicales aux forêts de conifères subalpines, avec certains spécimens d'arbres de plus de 1 ans d'âge. 

Vieille ville de Ping Yao  

Fondée au XIVe siècle, Ping Yao est un exemple exceptionnellement bien préservéde citéchinoise Han traditionnelle. Son tissu urbain est l'exemple même de l'évolution des styles architecturaux et de l'urbanisme en Chine impériale durant cinq siècles. Les imposants édifices liés à l'activitébancaire sont particulièrement intéressants et rappellent que Ping Yao fut le centre bancaire de toute la Chine au XIXe siècle et au début du XXe siècle. 

Jardins classiques de Suzhou  


Le paysagisme classique chinois, qui cherche à recréer des paysages naturels en miniature, n'est nulle part mieux illustréque dans les quatre jardins de la ville historique de Suzhou. Ils sont universellement reconnus comme étant des chefs-d'œuvre du genre. Datant du XVIe au XVIIIe siècle, ils reflètent, dans leur conception méticuleuse, la grande importance métaphysique de la beauténaturelle dans la 

Vieille ville de Lijiang  

La vieille ville de Lijiang, harmonieusement adaptée à la topographie irrégulière de ce site commercial et stratégique clé, a conservéun paysage urbain historique de grande qualitéet éminemment authentique. Son architecture est remarquable par l'association d'éléments de plusieurs cultures réunies durant de nombreux siècles. Lijiang possède également un système d'alimentation en eau extrêmement complexe et ingénieux qui fonctionne toujours efficacement. 

Palais d'É té, Jardin impérial de Beijing  

Le Palais d'Etéde Beijing, crééen 175, détruit en grande partie au cours de la guerre de 186, puis restaurésur ses fondations d’origine en 1886, est un chef-d'œuvre de l'art des jardins paysagers chinois. Il intègre le paysage naturel des collines et des plans d'eau à des éléments de fabrication humaine tels que salles, palais, temples et ponts, suscitant ainsi un ensemble harmonieux et exceptionnel du point de vue esthétique. 

Temple du Ciel, autel sacrificiel impérial à Beijing  

Fondédans la première moitiédu XVe siècle, le Temple du ciel forme un ensemble majestueux de bâtiments dédiés au culte, sis dans des jardins et entourés de pinèdes historiques. Son agencement global, comme celui de chaque édifice, symbolise la relation entre le ciel et la terre, essence de la cosmogonie chinoise, ainsi que le rôle particulier que jouaient les empereurs dans cette relation. 

Mont Wuyi  

La région du Mont Wuyi est considérée comme la plus exceptionnelle pour la conservation de la biodiversitédans le Sud-est de la Chine. C'est un refuge pour bon nombre d'espèces reliques anciennes, dont beaucoup sont endémiques de la Chine. La beautésereine des gorges spectaculaires de la Rivière aux Neuf Coudes avec ses nombreux temples et monastères - dont plusieurs sont en ruines - a étéle cadre du développement du néo-confucianisme qui s'est répandu à partir d'ici et qui a ététrès influent dans les cultures d'Asie orientale depuis le XIe siècle. Au Ier siècle av. J.-C., la localitévoisine de Chengcun a étéune grande capitale administrative, construite par la dynastie Han. Derrière ses murailles massives se trouve un site archéologique de grande importance. 

Sculptures rupestres de Dazu  

Les montagnes abruptes de la région de Dazu abritent une série exceptionnelle de sculptures rupestres datant du IXe au XIIIe siècle. Celles-ci sont remarquables à plusieurs égards : leur grande qualitéesthétique, la richesse de leurs sujets, tant séculiers que religieux, et l'éclairage qu'elles portent sur la vie quotidienne en Chine à cette époque. Elles témoignent aussi de façpon éclatante de la fusion harmonieuse du bouddhisme, du taoï(sme et du confucianisme

Mont Qingcheng et système d'irrigation de Dujiangyan  

La construction du système d'irrigation de Dujiangyan a commencéau IIIe siècle avant J.-C., et il continue à réguler les eaux de la rivière Minjiang et de les distribuer sur les terres fertiles des plaines de Chengdu. Le Mont Qingcheng est le berceau du taoï(sme, qui est célébrédans une série de temples anciens. 

Grottes de Longmen  

Les grottes et niches de Longmen abritent la plus grande et la plus impressionnante collection d'oeuvres d'art chinoises des dynasties des Wei du Nord et Tang (316-97). Cet art, dont les sujets portent exclusivement sur la religion bouddhiste, représente l'apogée de l'art chinois de la sculpture sur pierre. 

Tombes impériales des dynasties Ming et Qing  

L'intégration harmonieuse d'ensembles architecturaux remarquables dans un cadre naturel judicieusement choisi pour répondre aux critères de la géomancie (Fengshui) fait des tombes impériales Ming et Qing des chefs d'oeuvre du génie créateur humain.
Les mausolées impériaux sont les témoignages exceptionnels d'une tradition culturelle et architecturale de plus de cinq siècles qui a connu un grand rayonnement dans cette partie du monde; par leur intégration dans l'environnement naturel, ils composent des paysages culturels tout à fait singuliers. Les tombes Ming et Qing sont de brillantes illustrations des croyances, de la conception du monde et des théories géomanciennes du Fengshui de la Chine féodale ; elles ont servi de sépultures à des générations de personnages illustres et ont été le théâtre d'évènements majeurs qui ont marquél'histoire de la Chine.   Les tombes impériales Ming et Qing sont des sites naturels aménagés, soigneusement choisis en fonction de principes de géomancie (Fengshui) pour accueillir de nombreux édifices d'architecture et de décoration traditionnelles. Elles illustrent la continuité, à travers cinq siècles, d'une conception du monde et du pouvoir propre à la Chine féodale. 

 

Voir les voyages oarganize concernants 

Suivre les Heritages culturels du Monde en Chine 

Copyright © 24  Shaolin Viaggi.   All rights reserved   Tel:  86  371 65653346  86 1378896 Fax: 86 371 65653362 

E-mail: cnwushu#cnwushuonline.com  &  antonio-han#hotmail.com